Sélectionner une page

Une histoire de laine…

Terroir Laine, ce sont des fils à tricoter et des modèles qui valorisent les laines locales issues d’un territoire, d’un terroir. Nos fils de couleurs naturelles sont non teints et non traités pour mieux respecter l’environnement et votre peau.

Parlons un peu de nous…

” Des fils à tricoter et des modèles qui valorisent les laines locales issues d’un territoire, d’un terroir. “

Nos fils racontent des histoires : celle des animaux, des hommes et des femmes qui les élèvent, celle des savoirs-faire de la transformation lainière en France, et aussi celle de notre passion pour cette matière.

La traçabilité et la transparence sont au cœur de notre démarche. Nous veillons aussi à rechercher pour chaque type de laine, le fil qui saura mettre en avant ses qualités.

Nous sommes situés à Lioux-les-Monges, à l’est de la Creuse et nos fils sont issus de laines produites dans le Limousin et le Poitou, dans des élevages de plein air.

Nous récoltons les toisons directement auprès des éleveurs, nous les trions, puis elles sont lavées à Saugues en Haute-Loire au Lavage du Gévaudan ou aux Métiers de la Laine à Varennes-sous-Dun en Saône-et-Loire.

Elles sont ensuite filées soit à la Filature Terrade de Felletin, soit à la Filature de Rougnat qui sont toutes les deux situées en Creuse à quelques kilomètres de chez nous.

” Des fils de couleurs naturelles, non teints et non traités pour mieux respecter l’environnement et la peau. “

Des questions…?

Les laines « de pays », ça gratte ?
Nos fils à tricoter ne sont ni traités, ni apprêtés, leur toucher est donc un peu sec à premier abord, mais après un premier lavage, ils gagnent en douceur et continuent de se bonifier avec le temps.
Nous faisons le choix de ne pas mélanger les laines que nous récoltons sur notre territoire à d’autres en vue d’obtenir un fil plus doux, plus conformé. Notre démarche est de valoriser les ressources et les savoirs-faire locaux et la qualité de nos fils passe avant tout par la connaissance de la matière à travers un travail de tri soigneux et une transformation adaptée.
Comment entretenir ses vêtements et accessoires en laine ?
Nos fils passent en machine en programme laine, avec peu de lessive et sans essorage. Selon les laines, elles sont lavées à froid ou à 30°. On les sèche ensuite à plat.
La laine est hydrophile et a besoin d’un grand volume d’eau pour être lavée sans risque de feutrage : il ne faut pas laver plus d’un pull de taille adulte ou deux pulls enfant en même temps.
Mais surtout un vêtement ou un accessoire en laine n’a pas besoin d’être trop fréquemment lavé : la laine est naturellement respirante, ne retient pas les odeurs et est peu sensible aux tâches. Après l’avoir porté, il suffit de le laisser à l’air quelques heures pour qu’il retrouve sa fraîcheur.
Pourquoi le fil est-il conditionné sous forme d'écheveaux ?
Nos fils sont conditionnés sous forme d’écheveau de 100g. C’est sous cette forme que la torsion naturelle du fil est la mieux respectée et donc que le fil peut-être conservé le plus longtemps dans de bonnes conditions.
Avant de tricoter, la laine doit être mise en pelote : on peut utiliser un dévidoir, ou plus simplement le dossier d’un chaise ou les deux bras d’une personne de bonne volonté pour maintenir l’écheveau. On détache les deux extrémités nouées ensemble, et à partir de l’une d’elles on enroule le fil sur lui même pour former la pelote.
Les fils sont-ils bio ?
Nos fils ne sont labellisé ni bio, ni GOTS. Nous ne recherchons pas de certification, mais la proximité géographique de nos approvisionnements, notre connaissance de l’élevage, des procédés de transformation et de la filière laine française en générale, nous permet de maîtriser complètement la qualité de nos fils. Nous connaissons les conditions d’élevage des animaux dont nous achetons la laine, et dont très souvent nous réalisons la tonte. Il en est de même pour les entreprises qui lave et qui file ensuite la matière. Il est essentiel pour nous d’entretenir un réel lien avec tous les acteurs, ce qui nous permet de garantir l’éthique de nos fils.